•  

    Si vous avez bon souvenir, au dernier festival Cidre et dragon, j'avais ramené 3 œufs de dragons, et surtout avec aussi... la recette pour en confectionner moi-même !

    Et j'ai donc profité de la période actuelle propice aux œufs, pour appliquer cette fameuse recette.

     

    Voici donc mon premier Oeuf de dragon !

    Dragon de Pâques

    Dragon de Pâques

    Il fait 10 cm de haut et compte environ 240 écailles. 

    Il a demandé plusieurs jours de travail, mais surtout parce que je me suis légèrement compliqué la tâche, en optant pour la version la plus longue de la recette, à savoir peindre les écailles une par une avant de les poser, et non en peignant tout d'un coup. Ça permet un rendu plus propre, et de jouer davantage sur les nuances, mais c'est aussi bien plus long.

     

    Alors mais cette fameuse recette me direz vous ?

    Hé bien, elle est simple, il vous faut un œuf en polystyrène, des punaises laitonnées (beaucoup), de la peinture, du vernis colle, et bien sur... beaucoup (vraiment beaucoup) de patience.

     

    Ici, j'ai utilisé une peinture assez particulière, car il ne s'agit ni plus ni moins que de... vernis à ongles !

    Je le dis souvent, j'adore détourner un peu les usages habituels, et la teinte de ces vernis étaient exactement ce que je recherchais.

    Le gros avantage des vernis, c'est qu'ils proposent des couleurs assez incroyables. Et leur semi transparence (selon les modèles) est pratique pour combiner les nuances entre les différentes teintes, en créant des effets de profondeur. De plus, c'est une peinture qui accroche bien à pas mal de supports, solide, et qui résiste à l'eau.

    Le gros inconvénient des vernis, même s'il existe des diluants, c'est que c'est une peinture peu fluide et figeant trop vite (sans sécher pour autant, donc elle reste "fragile" plusieurs minutes). Il faut donc l'appliquer dans un seul mouvement pour éviter toute trace de pinceau. Et l'application sur de grandes surfaces est donc assez impossible (si on cherche un rendu uniforme). 

    Ici, j'en ai utilisé deux, un rouge scintillant "Vino Perlato" et un violet plus foncé "Indian Violet", en jouant sur la semi transparence des couches, afin de créer un dégradé de nuances entre le bas (le plus foncé), le centre (plus clair) et le haut de l’œuf (semi foncé), et entre les écailles elles-même.

    (Le rendu réel final de l’œuf est d'ailleurs très difficile à rendre en photo, tant les nuances sont changeantes)

    Voici un exemple de ce que j'ai fait pour les écailles du bas : d'abord une couche fine d'Indian violet, puis une couche de Vino perlato :

     

    Ainsi, grâce à la transparence, le rouge obtenu était plus foncé que le Vino perlato seul.

    Et voici à quoi ressemble un œuf de dragon à la coque en cours de confection :

    J'ai passé une couche légère de peinture noire sur le polystyrène, c'est mieux comme base, car même si on serre bien les écailles, le fond peut se refléter sous les écailles (comme elles sont en métal), et ça peut gâcher un peu le rendu sur les interstices (en tout cas si on est perfectionniste).

     

    Bref, j'ai fait un œuf de dragon  ^^

     

    Et comme j'étais lancée, je me suis amusée avec d'autres vernis, et j'ai aussi peint un petit œuf fleuri (4 cm) :

     

     

     

    A retrouver dans la nouvelle section Confections sur Dendrah !


    votre commentaire
  •  

    Il y a quelques temps, une envie comme ça est venue me tourner durablement dans l'esprit, celle de redécouvrir l'usage des crayons de couleur. Que je n'avais pas pratiqué depuis très, très longtemps. 

    En effet, si j'utilise parfois les feutres ou la peinture, côté crayon, je suis fidèle depuis des années à mon classique graphite HB.

    Donc comme les idées qui trottinent en tête comme ça, mieux vaut les faire sortir, j'ai donc investi dans un joli petit groupe arc-en-ciel de 24 Faber Castell.

    Et je me suis lancée.

     

    Mon premier crash-test, un poisson arc-en-ciel :

    Crayons de couleur  Crayons de couleur

    A gauche, le scan du dessin tel quel (même si les nuances ne sont pas exactement fidèles à la réalité, notamment, en vrai, le crayon de couleur, ça BRILLE),

    A droite, le même sur lequel j'ai rajouté un peu d'ombrages et d'ambiance numériquement.

    Évidemment, grisée par l'éventail des possibilités du nuancier, mon premier essai a été non seulement de faire dans l'arc-en-ciel, mais tant qu'à pousser la difficulté, j'ai en plus choisi de faire un (grand) poisson. Avec donc pleins d'écailles. Et des dégradés dans les voiles. Mon poignet m'en a voulu un peu après coup.

    Mais c'était chouette, et je me suis bien amusée, j'ai vraiment pu pousser les tests de mélanges de couleur, de texture, d'intensité.

     

    Pour le second, j'ai vu plus modeste (tout du moins en couleurs), et j'ai fait un (ou une) jeune pégaze sur son nuage :

    Crayons de couleur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    (Scan et rajout du fond numériquement)

    Ce qui ne ressort pas au scan, comme pour le poisson, c'est le rendu changeant des couleurs, notamment sur le bout des ailes, où je me suis amusée à estomper un léger voile de poudre de maquillage bleue iridescente (oui, j'adore détourner l'usage des produits).

     

    Voilà, d'autres suivront sans doute, même si je ne compte pas lâcher la colorisation numérique pour autant, car le mélange des techniques me plait bien.

    A retrouver en rubrique Pets & cute et Equins sur Dendrah.


    votre commentaire
  •  

    Animal légendaire de la mythologie asiatique, à mi chemin entre un cheval et un dragon, en Asie la Kirin est un peu l'équivalent de la licorne occidentale. En plus féroce.

    Techniques mixtes : crayon et feutres pour les ombrages, scan et colorisation sous Photoshop.

    Kirin

    A retrouver en section Équins de Dendrah.

     


    votre commentaire
  •  

    Pourquoi la belle endormie ne serait pas le dragon ?

     

    Sleeping Beauty

     

    Cela faisait longtemps que je ne vous avez pas remontré un dragon, et cette idée de la Belle au Bois dormant me trottait en tête depuis tout aussi longtemps.  =)

    Pour une fois, j'ai tâché de vraiment travailler davantage le décor qu'à mon ordinaire.

    Et parce qu'une petite animation est toujours plus parlante qu'un long discours, voici un petit gif montrant les différentes étapes de travail, depuis le croquis à la main, jusqu'au rendu final :

     

    Sleeping Beauty

    Technique : crayon, stylo, scan, colorisation et décor sous CS4

     

    Vous pouvez retrouver cette dragonne dans la catégorie dédiée sur Dendrah  ;)

     


    votre commentaire
  • Oyez Oyez !

    Le WE dernier avait lieu le Festival Cidre et Dragon !

     

    Et bien sur, comme l'an dernier, je m'y suis rendue.

    Et ça méritait bien un petit article (même si il est très très loin d'être exhaustif sur tout ce que l'on peut y voir et y trouver), tant c'est une belle occasion pour plonger le temps d'une journée (ou deux) dans un joyeux univers médiéval-fantastique et bon enfant.

    Cidre et Dragon 2015

    Comme à ma précédente visite, le charme a opéré immédiatement  =D

    Cidre et Dragon 2015

    (Notez aussi la paille au sol)

                  Les visiteurs sont invités à venir en costume eux aussi, ce qui donne cette ambiance assez unique et vivante, où l'on croise des alchimistes, des vikings, des faunes, des sorcières, des elfes, des trolls ou des dresseuses de dragons tous les deux pas, et de toutes les générations qui plus est. Des corsets, des drapés, des cornes, des armures, des épées ! Tant du côté festivaliers que visiteurs, les costumes rivalisent tous de beauté, de spectaculaire, de détails, d'authenticité ou d'insolite. Ou juste de fun aussi.   x)

    Que l'on aime le style steampunk, gothique, fantastique ou médiéval, on trouvera son bonheur !   

    Cidre et Dragon 2015  Cidre et Dragon 2015

        Petit détail qui vient rajouter à l'aspect convivial : les animaux sont autorisés, on y croise donc aussi moults toutous et chiens-loups. Mais aussi des dragons bien entendu.

    Cidre et Dragon 2015

                   Plusieurs spectacles et attractions ponctuent la journée, mais l'autre aspect très addictif du festival, ce sont bien sur les nombreuses échoppes de marchandises ou d'exposition, toutes assortis au thème, contribuant à donner un décor fourmillant de détails. Et cette année encore, ils étaient très bien achalandés, avec des exposants agréables et passionnés.

    Cidre et Dragon 2015

    Cidre et Dragon 2015

    Cidre et Dragon 2015

    Cidre et Dragon 2015

     

    Autant vous dire qu'il est aussi impossible de rentrer les mains vides.

    Cidre et Dragon 2015

    J'ai ainsi ramené trois œufs de dragon (avec en prime des conseils pour en recréer d'autres, merci pour la formule x) ) ,

    des pendentifs en opaline, d'une artiste-créatrice , "Murmures d'ailleurs", qui fait vraiment de très jolies choses avec une matière mi-résine mi plastique et des encres (tellement jolies qu'une partie de son stock lui a carrément été volé la semaine passée, sur un autre festival... !! Elle n'a donc plus grand chose à proposer en vente pour l'instant, mais surveillez son site),

    et un bracelet en cuivre et pierres, d'une autre jeune créatrice talentueuse : Okeina Creatures.

     

    Mais bien sur aussi, de la BOUSTIFFAILLE :

    Cidre et Dragon 2015

    Brioche-petit pain aux pépites de chocolat noir cuit devant soit, et sablés géants à l'ancienne.

    (on ne dirait pas comme ça, mais ils font bien 15 cm de côté)

     

    Cidre et Dragon 2015

    Et des fromages insolites et absolument délicieux.

    (Le vert est au basilic pesto, le rouge-rose à la tomate et betterave, d'où leurs fabuleuses couleurs)

     

    Vivement la prochaine édition !

     Et pour en voir davantage, rendez vous sur le facebook du Festival  !


    votre commentaire